lundi 10 mai 2021 - 12:47:01 M

Les EAU classés parmi les 10 premiers pays sur 28 indices de compétitivité liés à la finance et aux impôts


ABOU DHABI, 2 mai 2021 (WAM) - Cinq grandes organisations mondiales spécialisées dans l'évaluation de la compétitivité ont classé les EAU parmi les dix premiers pays du monde dans 28 indices de compétitivité liés à la finance et aux impôts.

Cela a été mis en évidence par un rapport du Federal Competitiveness and Statistics Center (FCSC), qui a documenté les classements de l'IMD World Competitiveness Yearbook, du Legatum Prosperity Index, du Travel and Tourism Competitiveness Report du World Economic Forum, du Global Talent Competitiveness Index (GTCI ) et l'indice de compétitivité mondiale 4.0.

Selon le rapport, les EAU se classaient au premier rang de l'indice des impôts personnels réels, de l'indice des impôts sur le revenu des particuliers collectés, de l'indice du faible taux d'évasion fiscale, de l'indice des recettes fiscales indirectes collectées, du manque de gaspillage des dépenses publiques et du meilleur moment. pour produire l'index des déclarations de revenus.

Les EAU étaient également classés au deuxième rang mondial dans les domaines du recouvrement de l'impôt sur les sociétés, de l'augmentation réelle des dépenses publiques et du recouvrement des impôts sur le capital et les impôts fonciers, tandis qu'ils se classaient au troisième rang dans les domaines des transferts intergouvernementaux, de la dette publique les taxes à la consommation.

En janvier 2018, les EAU ont adopté la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), qui est une taxe indirecte de 5% sur la plupart des produits et services fournis à chaque étape de la chaîne d'approvisionnement.

Au quatrième trimestre de 2017, le pays a également adopté une taxe d'accise pour décourager la consommation de produits nuisibles à la santé, notamment le tabac, les boissons énergisantes et les boissons non alcoolisées.

De plus, les Émirats arabes unis ont rejoint les dix premiers pays en matière de compétitivité des entreprises dans les domaines de la finance et de la fiscalité, grâce à leur politique de ne pas appliquer d'impôt sur le revenu et de se concentrer uniquement sur les impôts indirects, tels que la TVA et les droits d'accise.

Alors que de nombreux pays envisagent d'augmenter les impôts sur les bénéfices personnels et les sociétés, les EAU se classent au premier rang mondial en termes de manque d'impôts personnels réels et de faibles taux d'évasion fiscale, ce qui a renforcé son attrait pour les investissements directs étrangers.

Dans son rapport 2020, le Forum économique mondial (WEF) a classé les EAU au troisième rang mondial en raison de ses faibles taux d'imposition à la consommation et au cinquième rang mondial en termes de faible impact des impôts sur les incitations à l'emploi. En outre, le pays était classé huitième au niveau mondial pour l'impact des impôts sur les investissements et septième au niveau mondial pour la disponibilité du capital d'investissement, selon le Legatum Prosperity Index.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302931770

WAM/French