dimanche 13 juin 2021 - 4:01:21 M

Les régulateurs nucléaires des EAU et de l'Arabie saoudite partagent leur expertise nucléaire

  • "الاتحادية للرقابة النووية" و"الرقابة النووية والإشعاعية السعودية" يعززان تعاونهما الثنائي
  • "الاتحادية للرقابة النووية" و"الرقابة النووية والإشعاعية السعودية" يعززان تعاونهما الثنائي

ABOU DHABI, 31 mai 2021 (WAM) – L'Autorité fédérale de réglementation nucléaire (FANR) des EAU et la Commission de réglementation nucléaire et radiologique (NRRC) d'Arabie saoudite ont conclu la première initiative de coopération bilatérale dans le secteur de la réglementation nucléaire.

L'initiative de coopération s'inscrit dans le cadre d'un accord signé en 2019 sur l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire entre les deux pays.

Une série d'ateliers thématiques d'un mois a été organisée entre les deux organismes de réglementation, où dix groupes de travail ont été créés pour échanger des informations et transférer des connaissances, couvrant des sujets tels que la sûreté et la sécurité nucléaires.

Les membres des deux organismes de réglementation ont abordé plusieurs sujets au cours des ateliers, notamment l'élaboration d'un cadre réglementaire nucléaire et le respect des obligations internationales en matière de non-prolifération nucléaire.

"Nous sommes ravis de commencer cette coopération bilatérale avec notre homologue saoudien suite à l'accord de coopération entre nos pays.

Les Emirats arabes unis sont un modèle mondial pour le développement d'un programme d'énergie nucléaire pacifique et d'un cadre réglementaire solide pour la supervision des secteurs nucléaire et radiologique.

De telles initiatives nous offrent la possibilité de transférer les connaissances acquises au fil des ans à nos partenaires saoudiens tout en tirant parti de leurs expériences connexes", a déclaré Christer Viktorsson, directeur général de la FANR.

Le directeur général de la Commission de réglementation nucléaire et radiologique (NRRC) du Royaume d'Arabie saoudite, Khaled A. Aleissa, a déclaré : "Nous espérons que notre dialogue en cours sera un bon exemple de coopération internationale en matière de réglementation nucléaire entre les Etats, en mettant l'accent sur les nations voisines. Depuis les années 1960, des activités de réglementation ont été menées sur diverses applications des technologies nucléaires en Arabie saoudite, telles que celles utilisées dans les activités médicales et minières, principalement le pétrole et le gaz."

Les activités nucléaires dans le royaume sont devenues plus réalistes ces dernières années, en raison de la construction du réacteur de recherche nucléaire de faible puissance (LPRR) et d'un projet de construction d'une centrale nucléaire pour la production d'électricité. Ces activités nucléaires soulignent l'importance du rôle de réglementation du NRRC, en particulier pour assurer la conformité aux lois et traités internationaux pertinents, a-t-il ajouté.

L'atelier a donné lieu à plusieurs recommandations visant à renforcer la coopération en matière de réglementation nucléaire entre les deux entités, couvrant les cadres juridiques et réglementaires, comme la formation d'un groupe de travail du Conseil de coopération du Golfe (CCG) impliquant des régulateurs, ainsi que la tenue de plusieurs ateliers sur le renforcement des capacités et l'organisation de visites du centre d'opérations d'urgence des FANR.

Le NRRC a également confirmé sa participation à l'exercice ConvEx-3, qui sera organisé par les Emirats arabes unis en 2021. Il s'agit du plus grand exercice d'urgence mené par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), auquel participent ses Etats membres et les organisations internationales concernées.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302939299

WAM/French