mercredi 04 août 2021 - 5:02:01 M

Les EAU et le Kenya renforcent leur coopération économique


DOUBAI, 8 juin 2021 (WAM) -- Etihad Credit Insurance (ECI) et la Chambre nationale de commerce et d'industrie du Kenya (KNCCI) ont conclu un partenariat stratégique pour stimuler la coopération économique entre les Emirats arabes unis (EAU) et le Kenya en stimulant le commerce et l'investissement internationaux ainsi que de soutenir les communautés d'affaires dans les deux pays pendant l'ère post-pandémique.

L'alliance a été forgée à la suite du forum « Semaine de Doubaï en Afrique-Kenya », qui a été lancé plus tôt cette année et a mis en évidence l'ampleur croissante des échanges entre les Emirats arabes unis et les pays africains malgré la pandémie mondiale.

Le Mémorandum d'entente, signé par le PDG de l'ECI, Massimo Falcioni et le président de la KNCCI, Richard Ngatia, en présence de hauts fonctionnaires des deux institutions, vise à créer des perspectives d'amélioration des opportunités commerciales et d'investissement entre les deux institutions.

Marqué par le soutien mutuel et la solidarité, le partenariat stratégique vise à élever la coopération entre l'ECI et la KNCCI pour explorer ensemble des opportunités considérables dans le commerce et l'investissement, donnant un nouvel élan pour renforcer les relations commerciales existantes entre les Emirats arabes unis et le Kenya.

Dans le cadre de ce Mémorandum d'entente, l'ECI organisera des séminaires et des ateliers pour informer les membres de la KNCCI sur les avantages des solutions de protection commerciale. Il fournira également des informations sur le marché et des rapports sur les risques des pays pour mettre en évidence les risques commerciaux et politiques associés aux investissements et aux activités commerciales des Emirats arabes unis.

D'autre part, la KNCCI facilitera des ateliers pertinents, des réunions B2B avec des entreprises qualifiées et des événements pour les membres respectifs, ainsi que la promotion des services et produits d'ECI via son bulletin d'information, son site Web, son magazine, son publipostage et ses événements. Il aidera également l'ECI à collecter et à partager des informations sur les investissements et les exportations des Emirats arabes unis au Kenya et aidera la société fédérale de crédit à l'exportation des Emirats arabes unis (EAU) à exercer une diligence raisonnable sur les acheteurs des exportateurs des Emirats arabes unis au Kenya.

Lors du forum "Semaine de Doubaï en Afrique-Kenya" en février de cette année, le ministre d'Etat chargé du commerce extérieur, ministre chargé de l'attraction et de la rétention des talents et vice-président du conseil d'administration de l'ECI, Dr. Sani ben Ahmed Al Zeyoudi, a déclaré que les échanges commerciaux entre les Emirats arabes unis et le Kenya sont passés à 2,7 milliards de dollars (9,9 milliards d'AED) en 2019, contre 1,5 milliard de dollars (5,5 milliards d'AED) en 2015, notant que les investissements émiratis au Kenya équivalent à quelque 2,38 milliards de dollars (8,7 milliards d'AED) tandis que les investissements du Kenya aux Emirats arabes unis sont évalués à 63 millions de dollars (231,4 millions d'AED).

Falcioni a déclaré : «Au cours des quatre dernières décennies, les Emirats arabes unis et le Kenya ont maintenu d'excellentes relations commerciales. La signature de cet accord avec la KNCCI n'aurait pas pu arriver à un moment plus opportun pour les entreprises des Emirats arabes unis et du Kenya. Ce mémorandum d'entente permettra au Kenya de bénéficier du rôle central des Emirats arabes unis dans le maintien de la durabilité et du financement du commerce des chaînes d'approvisionnement et des mouvements de transport maritime et aérien sur les marchés mondiaux».

« Les Emirats arabes unis sont devenus une destination commerciale mondiale de premier plan, en raison de la position avancée du pays dans de nombreux indices mondiaux liés à l'approvisionnement logistique, à la sécurisation des paiements commerciaux, à la facilitation de la pratique des affaires, aux installations portuaires et logistiques avancées et à l'adoption des meilleures pratiques mondiales dans les domaines connexes. Ce partenariat étroit aidera à poursuivre les dialogues cruciaux entre les gouvernements, à renforcer les échanges entre les deux pays et à garantir des opportunités commerciales meilleures et plus sûres », a ajouté Falcioni.

Pendant ce temps, Ngatia a déclaré: « Nous sommes ravis de nous associer à l'ECI, qui, selon nous, marquera une nouvelle phase dans les liens économiques entre le Kenya et les Emirats arabes unis. En travaillant en étroite collaboration avec la société fédérale de crédit à l'exportation des Émirats arabes unis et en accédant à des rapports de renseignement et d'évaluation des risques approfondis, cela aidera à libérer le potentiel des entreprises kenyanes ».

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302941678

WAM/French