dimanche 13 juin 2021 - 3:05:40 M

L'Initiative mondiale pour l'éradication de la polio lance la stratégie d'éradication de la polio 2022-2026


GENÈVE, 10 juin 2021 (WAM) – L'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite (IMEP) lancera aujourd'hui la Stratégie d'éradication de la poliomyélite 2022-2026 : Tenir sa promesse lors d'un événement virtuel, afin de surmonter les défis restants pour mettre fin à la poliomyélite, y compris les revers causés par le COVID-19. Bien que les cas de polio aient chuté de 99,9 % depuis 1988, la polio reste une urgence de santé publique de portée internationale (PHEIC) et les obstacles persistants pour atteindre chaque enfant avec les vaccins contre la polio et la pandémie ont contribué à une augmentation des cas de polio. L'année dernière, 1 226 cas de toutes les formes de polio ont été enregistrés, contre 138 en 2018.

En 2020, l'IMEP a mis en pause les campagnes de porte-à-porte contre la polio pendant quatre mois pour protéger les communautés de la propagation du COVID-19 et a contribué jusqu'à 30 000 membres du personnel du programme et plus de 100 millions de dollars en ressources polio pour soutenir la réponse à la pandémie dans près de 50 pays.

"Avec cette nouvelle stratégie, l'IMEP a clairement indiqué comment surmonter les derniers obstacles à la réalisation d'un monde sans polio et améliorer la santé et le bien-être des communautés pour les générations à venir", a déclaré le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé et membre du Conseil de surveillance de la poliomyélite, Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus. "Mais pour réussir, nous avons besoin de toute urgence de nouveaux engagements politiques et financiers de la part des gouvernements et des donateurs. L'éradication de la polio est à un moment charnière. Il est important que nous tirions parti de l'élan de la nouvelle stratégie et que nous écrivions ensemble l'histoire en mettant fin à cette maladie."

Les dirigeants des deux pays qui n'ont pas encore interrompu la transmission de la polio sauvage - le Pakistan et l'Afghanistan - ont appelé à un renouvellement de la solidarité mondiale et à la poursuite des ressources nécessaires à l'éradication de cette maladie évitable par la vaccination. Ils se sont engagés à renforcer leur partenariat avec l'IMEP pour améliorer les campagnes de vaccination et l'engagement auprès des communautés à haut risque de polio.

L’assistant spécial du Premier ministre pakistanais pour la santé, Dr. Faisal Sultan, a déclaré : "Nous travaillons déjà d'arrache-pied avec nos partenaires de l'IMEP pour lever les derniers obstacles à l'éradication de la polio au Pakistan, notamment en renforçant les campagnes de vaccination et notre engagement auprès des communautés à haut risque. L'éradication reste une priorité sanitaire absolue et le Pakistan s'est engagé à mettre pleinement en œuvre la nouvelle stratégie de l'IMEP. Nous sommes impatients de travailler avec nos partenaires internationaux pour parvenir à un monde sans polio."

Le ministre de la Santé publique par intérim de l'Afghanistan, Dr. Wahid Majrooh, a déclaré : "L'Afghanistan s'engage pleinement à mettre en œuvre le nouveau plan stratégique de l'IMEP et à éradiquer la polio de ses frontières. Ensemble, nous avons parcouru un long chemin. Franchissons ensemble cette dernière étape et faisons du rêve d'un monde sans polio une réalité."

La stratégie 2022-2026 souligne l'urgence de remettre les efforts d'éradication sur les rails et propose un ensemble complet d'actions qui permettront à l'IMEP de parvenir à un monde sans polio. Ces actions, dont beaucoup sont déjà en cours en 2021, sont les suivantes une intégration plus poussée des activités de lutte contre la polio dans les services de santé essentiels, y compris la vaccination de routine, et la mise en place de partenariats plus étroits avec les communautés à haut risque afin de co-concevoir les événements de vaccination et de mieux répondre à leurs besoins en matière de santé, en particulier au Pakistan et en Afghanistan, un renforcement du plaidoyer pour inciter à une plus grande responsabilisation et à une meilleure appropriation du programme à tous les niveaux, y compris une meilleure mesure des performances et un engagement avec de nouveaux partenaires, tels que le nouveau sous-comité régional de la Méditerranée orientale sur l'éradication de la polio et les épidémies, et, la mise en œuvre de nouveaux outils innovants, tels que les paiements numériques aux agents de santé de première ligne, pour améliorer encore l'impact et l'efficacité des campagnes de lutte contre la polio.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302942425

WAM/French