samedi 31 juillet 2021 - 12:45:27 M

"La connectivité de l'Asie centrale et du Sud" contribuera à améliorer les échanges avec le Golfe, en particulier les Émirats arabes unis: L'émissaire ouzbek

  • 123
  • 12345

ABOU DHABI, 15 juillet 2021 (WAM) -- Une initiative ouzbèke visant à améliorer la connectivité entre l'Asie centrale et l'Asie du Sud contribuera à améliorer le commerce entre ces deux régions et le golfe Arabe, en particulier les Émirats arabes unis, a déclaré un haut diplomate ouzbek à l'Agence de presse des Emirats (WAM).

"L'Ouzbékistan n'a pas de route terrestre directe avec les pays du golfe Arabe, ce qui entrave la croissance du commerce et des investissements entre nous. L'accès aux ports pakistanais permettra aux marchandises ouzbèkes d'atteindre directement les principaux ports du golfe Arabe, en particulier à Abou Dhabi, Doubaï et Fujairah", a déclaré l'ambassadeur de la République d'Ouzbékistan aux Émirats arabes unis, Bakhtiyor Ibragimov.

Il a ajouté qu'une telle connectivité contribuerait à améliorer la compétitivité des produits d'exportation ouzbeks, car le coût de production diminuerait avec les coûts de transport moins chers.

Ibragimov parlait de l'importance de la conférence internationale intitulée "Asie centrale et du Sud : connectivité régionale - défis et opportunités", qui se tient à Tachkent jeudi et vendredi, à l'initiative du président de l'Ouzbékistan Shavkat Mirziyoyev.

"L'un des principaux objectifs de la conférence est d'attirer l'attention des décideurs et des investisseurs du monde entier sur l'importance de créer un corridor de transport sud", a souligné l'ambassadeur.

Il a expliqué que les participants à la conférence discuteront du développement d'infrastructures de transport et de communication modernes et de la mise en œuvre du projet de corridor de transport sud de l'Ouzbékistan, à travers l'Afghanistan, vers les ports pakistanais de Karachi et Gwadar, qui offrent aux États d'Asie centrale le chemin le plus court et économiquement viable vers les ports maritimes pakistanais et ensuite vers les principaux marchés internationaux.

"Ces efforts contribueront à augmenter les flux de marchandises entre les États enclavés d'Asie centrale et les Émirats arabes unis, qui ont été un centre commercial et économique régional", a déclaré Ibragimov.

" Cela aidera également à créer des emplois supplémentaires dans les pays d'Asie centrale et du Sud ; c'est un facteur très important, en particulier pour l'Afghanistan. À la fin de ces efforts, cela apporterait une paix et une stabilité durables dans la région grâce à la coopération économique et aux investissements, et le développement des infrastructures de transport ", a ajouté l'envoyé.

Un communiqué officiel concernant la conférence de Tachkent a déclaré qu'elle visait à renforcer les liens historiquement étroits et amicaux, la confiance et le bon voisinage entre l'Asie centrale et l'Asie du Sud, dans l'intérêt de tous les peuples et pays des deux régions.

"La conférence réunira de hauts responsables des pays d'Asie centrale et du Sud, d'autres États étrangers, des chefs d'organisations internationales et régionales, des institutions et entreprises financières mondiales, des institutions de recherche et d'analyse de premier plan", a ajouté le communiqué.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302953034

WAM/French