samedi 31 juillet 2021 - 11:54:31 P.

Charjah offre aux investisseurs un aperçu de la nouvelle loi sur les sociétés commerciales des EAU


CHARJAH, 17 juillet 2021 (WAM) – Le bureau des IDE de Charjah (Invest in Charjah) et le département du développement économique de Charjah (SEDD) ont récemment organisé un séminaire d'affaires afin d'offrir aux investisseurs, aux entrepreneurs et aux entreprises de Charjah un aperçu de la loi sur les sociétés commerciales des EAU (CCL), qui offre tous les avantages de la propriété étrangère à 100 % dans 1 289 activités industrielles et commerciales.

Organisé en partenariat avec le cabinet de services professionnels KPMG, le séminaire intitulé "New EAU Commercial Companies Law and Business Setup in Sharjah" (nouvelle loi sur les sociétés commerciales des EAU et création d'entreprises à Charjah) s'est tenu à la Maison de la Sagesse et avait pour but d'expliquer aux professionnels, aux entrepreneurs et aux investisseurs comment les entreprises peuvent tirer parti de la nouvelle loi sur les sociétés commerciales des EAU lorsqu'elles s'installent à Charjah.

L'événement a réuni d'éminents dignitaires et intervenants, dont Mohamad Al Musharrkh, PDG d'Invest in Charjah, Ahmed Seïf ben Saed Al Suwaidi, directeur adjoint des affaires commerciales de SEDD, et Pascal Cange, directeur du commerce et des douanes au Moyen-Orient chez KPMG.

Les EAU ont introduit plusieurs changements importants dans la loi qui est entrée en vigueur en juin 2021, affectant non seulement la propriété étrangère des sociétés onshore mais aussi les questions transactionnelles pour les entreprises des EAU. En vertu de la loi révisée, qui répond à la nécessité d'attirer davantage d'investissements étrangers, les nouvelles entreprises lancées sur le territoire national peuvent détenir 100 % des opérations locales.

S'exprimant lors du séminaire, M. Al Musharrkh a déclaré que les amendements ont contribué à renforcer l'avantage concurrentiel du pays et à attirer les capitaux étrangers vers les EAU.

La création d'un environnement propice à l'investissement pour les investisseurs étrangers, le rôle de premier plan joué par les EAU dans le renforcement des infrastructures de santé pendant la pandémie de coronavirus et la reprise ultérieure du commerce et des voyages, conduiront à une augmentation considérable de l'afflux d'IDE d'ici 2022, a ajouté Al Musharrkh.

En réponse à une question sur les avantages de la loi actualisée pour les investisseurs locaux et internationaux à Charjah, Al Suwaïdi a déclaré : "A Charjah, il n'y a pas de limites à la propriété étrangère à 100 % pour les entreprises engagées dans des activités industrielles et commerciales, et cela peut être utilisé sans exigence de capital ou de frais supplémentaires. Les investisseurs étrangers peuvent créer des sociétés détenues à 100 % sur le continent dans 1 289 activités commerciales relevant des secteurs industriels et commerciaux."

Selon les directives fédérales, l'investissement étranger a été interdit dans sept activités à impact stratégique, notamment la sécurité et la défense, les banques, les maisons de change et les activités liées à la finance, les télécommunications et la pêche, a-t-il ajouté.

La nouvelle CCL a un impact sur les entreprises internationales qui cherchent à entrer sur le marché des EAU, sur les entreprises de la zone franche qui souhaitent explorer les opportunités à terre, et sur les entreprises continentales existantes créées avec des actionnaires émiratis, a déclaré M. Cange.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302953582

WAM/French