samedi 27 novembre 2021 - 10:21:12 M

Le Président de la JJIF: Les EAU, un modèle international d'établissement d'un pays fort et prospère 


ABOU DHABI, 13 septembre 2021 (WAM) - Le président de la Fédération internationale de Jiu-Jitsu (JJIF), Panagiotis Theodoropoulos, a déclaré que les Émirats arabes unis sont un modèle international distingué pour établir un pays fort et prospère sur 50 ans tout en félicitant le leadership du pays à l'occasion.

Dans une lettre adressée au peuple émirati, Theodoropoulos a souligné qu'ils ont la chance d'avoir un leadership aussi sage et une nation forte qui leur offre la meilleure qualité de vie, ce qu'ils méritent, car ils sont connus pour leur ambition et leur détermination, ainsi que leurs nobles valeurs qui incluent la tolérance et la coexistence pacifique.

Dans sa déclaration à la presse, alors qu'il assistait à la première journée du championnat asiatique de Jiu-Jitsu qui s'est tenue aujourd'hui au Jiu-Jitsu Arena à la Cité Zayed des Sports d'Abou Dhabi, avec la participation de 400 athlètes représentant 19 pays asiatiques, il a exprimé sa joie de la reprise des activités sportives dans la région après une période de report en raison de la pandémie de coronavirus (COVID-19).

"Les Émirats arabes unis ont de nouveau présenté un exemple mondial de premier plan pour transformer un défi en une réussite. Il a réussi à contenir la pandémie, à vacciner la majorité de sa population et, par conséquent, à conduire le monde sportif international vers la période de reprise", a-t-il ajouté.

"Les Émirats arabes unis ont accueilli de nombreux événements sportifs et la reprise des sports asiatiques commencerait à partir de ce pays. Nous pouvons affirmer sans risque que les Émirats arabes unis deviennent le pays le plus influent dans ce sport.

Depuis qu'Abdel Monem Al Hachémi est devenu président de la Fédération asiatique de Jiu-Jitsu, le sport a considérablement progressé et l'Asie est devenue le continent le plus fort", a souligné Theodoropoulos.

"Abou Dhabi a renforcé sa position de capitale du jiu-jitsu en accueillant à la fois les fédérations internationales et asiatiques, en organisant de grands tournois internationaux et en faisant une promotion significative de ce sport", a-t-il ajouté. Il a en outre poursuivi que la pandémie a posé un défi important au sport, affirmant son bonheur de surmonter ses répercussions en accueillant le championnat.

"Le deuxième défi est de préparer le prochain championnat du monde à Abou Dhabi fin octobre, puis les jeux mondiaux aux Etats-Unis en 2022", a conclu Theodoropoulos.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302969629

WAM/French