samedi 27 novembre 2021 - 9:51:49 P.

Les EAU présideront la semaine prochaine la 6e réunion annuelle du Conseil des gouverneurs de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures


ABOU DHABI, 21 octobre 2021 (WAM) - Sous le patronage du Vice-président, Premier ministre des Émirats arabes unis et Gouverneur de Doubaï, Son Altesse Cheikh Mohamed ben Rached Al Maktoum, les Émirats arabes unis présideront la 6e réunion annuelle du Conseil des gouverneurs de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (AIIB) la semaine prochaine.

Elle réunira 103 membres ainsi que des partenaires stratégiques du monde entier.

La Rencontre, qui se tient virtuellement sous le thème « Investir aujourd'hui. Transformer demain », se déroulera du 26 au 28 octobre. Pour la première fois, l'AIIB tiendra sa réunion annuelle au Moyen-Orient.

Les Émirats arabes unis sont l'un des membres fondateurs de l'AIIB, et la réunion annuelle de 2021 sera présidée par le ministre de l'Industrie et des Technologies de pointe des Émirats arabes unis et gouverneur des Émirats arabes unis au Conseil des gouverneurs de l'AIIB, Dr. Sultane Al Jaber.

La réunion se concentrera sur un certain nombre de thèmes clés, notamment l'investissement dans les infrastructures de demain, telles que la connectivité transfrontalière, le financement vert, les infrastructures de santé résilientes et le rôle des institutions multilatérales mondiales dans la contribution au soutien de projets basés sur les principes ESG.

Commentant l'occasion, Dr. Sultane Al Jaber a déclaré: "En présidant la réunion 2021 de l'AIIB, les Émirats arabes unis renforcent leur engagement à promouvoir des initiatives mondiales qui accélèrent le développement d'une économie durable et conduisent un programme d'infrastructure verte".

« Il existe un alignement clair entre le mandat de l'AIIB et les plans stratégiques des Émirats arabes unis, y compris les « Principes des 50 » et l'initiative stratégique Net Zero des Émirats arabes unis d'ici 2050. Les avantages naturels et compétitifs, l'expertise et l'expérience des Émirats arabes unis complètent le travail de l'AIIB (MAS1) pour faire progresser les investissements dans les infrastructures dans les marchés émergents et les économies en développement. De plus, notre réputation d'investisseur fiable et responsable contribuera à attirer des partenariats d'investissement de haute qualité », a-t-il poursuivi.

« La réunion de cette année intervient à un moment historique, coïncidant avec l'accueil de l'Expo 2020 et un intérêt mondial accru pour la prise de mesures climatiques sérieuses. Nous sommes impatients de présider la réunion annuelle, qui, j'en suis convaincu, aboutira à des discussions perspicaces et productives pour accélérer l'économie durable et stimuler le développement des infrastructures », a-t-il conclu.

En marge de la réunion virtuelle, les Émirats arabes unis organiseront à Abou Dhabi deux séminaires axés sur les Émirats arabes unis et le Moyen-Orient. Le premier séminaire se concentrera sur "Comment les financements innovants peuvent combler le déficit de dépenses d'infrastructure au Moyen-Orient" et aura lieu le mercredi 27 octobre de 11h30 à 12h15, heure des Émirats arabes unis, au marché mondial d'Abou Dhabi (ADGM) sur l'île de Mariyah. Le deuxième séminaire examinera "Comment les Émirats arabes unis soutiennent les infrastructures résilientes au climat au Moyen-Orient" et aura lieu le jeudi 28 octobre de 9h15 à 10h00, heure des Émirats arabes unis, au siège de l'IRENA à Masdar City.

Les deux séminaires sont ouverts au public pour y assister virtuellement après inscription sur le site Web de l'AIIB : www.aiib.org La réunion a lieu à un moment où (MAS2) le monde a besoin de plus de 50 000 milliards de dollars d'ici 2030 pour moderniser et construire une infrastructure fiable.

La mobilisation de capitaux privés est essentielle pour mener à bien cette tâche, et l'élimination du déficit mondial d'investissement dans les infrastructures nécessitera une coopération internationale considérable. Les gouvernements devront défendre les actifs qui sont attrayants pour l'investissement privé et le secteur privé doit investir dans des projets fondés sur les principes ESG (Environnemental, Social, Gouvernance).

Dans le cadre des « Principes des 50 », la durabilité est au cœur des plans de développement du pays, avec des investissements locaux et mondiaux soutenant à la fois ses efforts environnementaux et économiques.

En 2020, la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures a annoncé son ambition stratégique d'allouer 50 % de son financement total jusqu'en 2025 à des projets respectueux du climat (à titre de référence, le financement climatique représentait 41 % en 2020). En tant que l'un des membres fondateurs de l'AIIB, les Émirats arabes unis s'engagent à soutenir cette vision et à continuer de promouvoir le développement durable par l'innovation.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302983681

WAM/French