jeudi 18 août 2022 - 8:31:46 M

La déclaration conjointe: Les EAU et l'Arabie saoudite soulignent leur volonté de renforcer leur coopération stratégique 


ABOU DHABI, 8 décembre 2021 (WAM) - Les Émirats arabes unis (EAU) et l'Arabie saoudite ont souligné leur souci de renforcer leur coopération stratégique et leur intégration économique, commerciale et de développement, pour façonner un avenir meilleur qui assurera la sécurité, la prospérité et le développement global et réalisera les aspirations de leurs peuples, dans le cadre des relations profondes entre les deux pays.

Dans une déclaration conjointe publiée aujourd'hui, les deux pays ont affirmé la coordination continue de leurs positions sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun, pour servir leurs intérêts et maintenir la sécurité et la stabilité de la région et du monde entier.

La déclaration, publiée par les Émirats arabes unis et le Royaume d'Arabie saoudite à l'occasion de la visite de Son Altesse Royale le Prince héritier saoudien, Vice-premier ministre et ministre de la Défense, Mohamed ben Salmane ben Abdel Aziz, aux Émirats arabes unis, est la suivante : Dans le cadre des liens distingués et des relations historiques profondément enracinées entre les dirigeants et les peuples des Émirats arabes unis et de l'Arabie saoudite, et à la lumière des efforts visant à stimuler et à développer la coopération stratégique et l'intégration économique, commerciale et de développement entre les deux pays visant à façonner un avenir meilleur et assurant la sécurité, la prospérité et un développement global, et conformémént aux directives du Serviteur des deux Saintes Mosquées, le Roi Salmane ben Abdel Aziz Al Séoud, le Prince Mohamed ben Salmane s'est rendu aux Émirats arabes unis les 7 et 8 décembre 2021.

Au cours de la visite, une réunion a eu lieu entre le Prince Mohamed ben Salmane et le Prince héritier d'Abou Dhabi et commandant suprême adjoint des forces armées des Émirats arabes unis, Son Altesse Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyane, au cours de laquelle le Prince Mohamed ben Salmane a félicité les dirigeants et le gouvernement des Émirats arabes unis et le peuple à l'occasion du jubilé d'or du pays.

Il a salué les réalisations distinguées du pays dans divers domaines et a souhaité aux Émirats arabes unis davantage de progrès, de bien-être, de prospérité, de sécurité et de stabilité sous la direction de sa sage direction. Au cours de la visite, les liens fraternels entre les deux pays ont été abordés, ainsi que les progrès sur les fronts de la coopération stratégique et de l'intégration et les moyens de renforcer les relations bilatérales entre les deux pays.

Les deux parties ont salué le niveau distingué de coopération entre les deux pays dans les domaines politique, sécuritaire, militaire, économique et de développement, ainsi que la coopération et l'intégration dans le cadre du Conseil de coordination saoudo-émirati qui a été établi conformément aux directives du Serviteur des deux Saintes Mosquées, le Roi Salman ben Abdel Aziz Al Séoud et le Président Son Altesse Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane, soulignant leur détermination à développer et à renforcer le rôle du conseil dans tous les domaines.

Les deux parties ont également souligné l'abondant potentiel économique et les opportunités distinguées qui pourraient être générées par le renforcement du partenariat stratégique entre les deux pays et l'augmentation des investissements conjoints, soulignant l'importance de mettre en évidence les secteurs prometteurs pour les investisseurs des deux pays.

Sur le front de l'énergie, les deux parties ont salué leur étroite coopération et les efforts fructueux de l'OPEP Plus pour rétablir la stabilité sur le marché mondial du pétrole. Ils ont également affirmé l'importance de poursuivre cette coopération, ainsi que l'attachement des États membres de l'OPEP Plus à l'accord, soulignant l'importance de poursuivre leur coopération conjointe dans le domaine du pétrole, du gaz et de la pétrochimie, ainsi que dans l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire, le commerce des produits pétroliers, en capitalisant sur la connectivité électrique et la bourse du commerce de l'électricité, l'intelligence artificielle, la transformation numérique, cybersécurité et technologies avancées.

Concernant le changement climatique, les deux parties souhaitent renforcer leur coopération en cours dans la mise en œuvre de l'approche d'économie circulaire lancée par l'Arabie saoudite lors de sa présidence du G-20, et a été approuvée par le groupe en tant que cadre global visant à relever les défis résultant des émissions qui causent le réchauffement climatique. En outre, la partie émirienne a souligné les nombreuses réalisations locales, régionales et internationales de l'Initiative verte pour le Moyen-Orient lancée par le Prince Mohamed ben Salmane pour lutter contre le changement climatique.

La partie saoudienne a salué le rôle de pionnier des Émirats arabes unis dans la lutte contre le changement climatique, notamment en accueillant la COP28 en 2023.

Les deux parties ont également souligné qu'elles continueraient à renforcer leur coopération dans divers domaines, notamment la santé, le tourisme, la sécurité alimentaire et le développement social.

Le Prince Mohamed ben Salmane a félicité les Émirats arabes unis pour l'organisation réussie de l'Expo 2020 Doubaï tandis que Son Altesse le Cheikh Mohamed ben Zayed a souligné le soutien des Émirats arabes unis à la candidature de l'Arabie saoudite pour accueillir l'Expo 2030.

Les deux parties ont souligné la déclaration du sommet AlUla du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) publiée le 5 janvier 2021, qui stipulait la mise en œuvre complète et précise de la vision du Serviteur des deux Saintes Mosquées, le Roi Salmane ben Abdel Aziz, qui a été approuvée par le 36e Sommet des dirigeants du Conseil de coopération du Golfe pour les États arabes (CCG) en décembre 2015 selon un calendrier précis et un suivi attentif.

Cela comprend l'achèvement de l'unité économique, les piliers des systèmes communs de défense et de sécurité, ainsi que la coordination des positions de manière à renforcer la solidarité et la stabilité des pays du Conseil de Coopération du Golfe et à promouvoir leur rôle régional en unifiant les positions politiques, en développant des partenariats politiques avec la communauté internationale, les organisations régionales et internationales, la force et la cohésion des États du CCG et l'unité entre ses États membres.

Les parties ont passé en revue les derniers développements régionaux et mondiaux d'intérêt mutuel et ont mis l'accent sur la coordination de leurs positions d'une manière qui sert leurs intérêts et soutient et renforce la sécurité et la stabilité dans la région et dans le monde.

A cet égard, les deux parties ont attiré l'attention sur leur plein soutien à tous les droits légitimes du peuple palestinien, au premier rang desquels son droit à établir un État palestinien indépendant et souverain aux frontières du 4 juin 1967, avec Jérusalem-Est comme sa capitale, conformément à l'Initiative de paix arabe, aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU), aux références de la Conférence de Madrid et à d'autres références internationales convenues, pour réaliser les aspirations du peuple palestinien frère.

Quant au Yémen, ils ont souligné la compatibilité de leurs vues quant à la poursuite de leurs efforts pour parvenir à une solution politique globale à la crise yéménite conformément aux termes de référence représentés par l'initiative du Golfe et son mécanisme exécutif, les résultats de la Conférence de dialogue national global, la résolution 2216 du Conseil de sécurité des Nations Unies et l'initiative de l'Arabie saoudite visant à mettre fin à la crise yéménite et à parvenir à une résolution politique globale d'une manière qui préserve l'unité et l'intégrité du Yémen, respecte sa souveraineté et son indépendance et rejette toute ingérence dans son affaires internes.

Ils ont également souligné la nécessité d'achever la mise en œuvre de l'Accord de Riyad.

Les deux parties ont également condamné les milices houthies qui continuent de cibler les aéroports, les installations civiles et vitales du Royaume d'Arabie saoudite.

Concernant le Liban, les deux parties ont souligné l'importance de mettre en œuvre des réformes politiques et économiques globales pour garantir que le Liban surmonte ses crises et confine les armes entre les mains des institutions étatiques légitimes.

Ils ont également souligné que le Liban ne sera pas un point de départ pour des actes terroristes et un incubateur pour les organisations et les groupes qui ciblent la sécurité et la stabilité de la région tels que le terroriste Hezbollah, et une source du fléau de la drogue qui menace la sécurité des sociétés, la région et le monde.

En outre, les parties se sont félicitées du succès du processus électoral en Irak et ont exprimé leur souhait de la formation d'un gouvernement irakien qui continuera à œuvrer au renforcement de la sécurité, de la stabilité et du développement de l'Irak, et à mettre fin aux activités terroristes et à l'ingérence étrangère dans ses affaires internes.

Les parties se sont également félicitées des accords conclus par les parties à la phase de transition au Soudan et ont affirmé leur soutien continu à toutes les mesures qui contribueraient à assurer la sécurité et la stabilité au Soudan, exprimant leurs vœux de stabilité et de prospérité pour le Soudan et son peuple.

Ils ont souligné l'importance de traiter sérieusement et efficacement le dossier nucléaire et balistique de l'Iran avec toutes ses composantes et répercussions pour assurer la sécurité et la stabilité régionales et internationales, en respectant les principes de bon voisinage, les résolutions de l'ONU et la légitimité internationale, et en épargnant à la région toutes les activités et interventions déstabilisatrices. Dans ce contexte, ils ont exigé que les parties concernées prennent en considération les intérêts, la sécurité et la stabilité des autres pays de la région.

Les parties ont également affirmé qu'une solution politique est le seul moyen de sortir de la crise syrienne et, dans ce contexte, elles ont annoncé leur soutien aux efforts de l'ONU et de son envoyé spécial pour mettre en œuvre les résolutions internationales pertinentes, au premier rang desquelles la résolution n 2254 du Conseil de sécurité de l'ONU, et pour arrêter les interventions et projets régionaux qui menacent l'unité, la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Syrie. Ils ont également souligné leur soutien au peuple syrien et la nécessité de soutenir les efforts humanitaires internationaux en Syrie.

En ce qui concerne l'Afghanistan, les parties ont souligné l'importance de soutenir la sécurité et la stabilité en Afghanistan et d'interdire l'existence de refuges sûrs pour les terroristes et les extrémistes. En outre, ils ont condamné tout acte visant à recruter des réfugiés afghans dans diverses zones de conflit et ont souligné l'importance de soutenir les efforts de secours et le travail humanitaire en Afghanistan. À cet égard, les Émirats arabes unis ont apprécié l'invitation de l'Arabie saoudite à une réunion ministérielle extraordinaire des pays de l'Organisation de la coopération islamique, qui se tiendra au Pakistan le 19 décembre 2021, pour discuter de la situation en Afghanistan. L'Arabie saoudite a salué les efforts des Émirats arabes unis dans les opérations d'évacuation en Afghanistan.

Quant à la Libye, les parties ont salué les efforts de la Libye et de l'ONU pour soutenir la mise en œuvre du plan politique convenu et ont appelé à donner au peuple libyen les moyens de réaliser ses aspirations à l'unité, à la paix et à la stabilité. Ils ont également souligné la nécessité de retirer les mercenaires, les combattants et les forces étrangers de Libye.

A la fin de la visite, le Prince Mohamed ben Salmane ben Abdel Aziz a exprimé ses remerciements et sa gratitude à Son Altesse le Cheikh Mohamed ben Zayed pour l'hospitalité qu'il lui a témoignée ainsi qu'à sa délégation qui l'accompagne.

Pour sa part, le Cheikh Mohamed a transmis ses meilleurs vœux au Prince Mohamed ben Salmane et au Royaume d'Arabie saoudite, leur souhaitant des progrès et une prospérité continus sous la sage direction du pays.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395303001153

WAM/French