mardi 16 août 2022 - 5:44:44 P.

Doubaï continue de lutter contre le blanchiment d'argent


DOUBAI, 13 janvier 2022 (WAM) - Le ministère public de Doubaï continue de lutter contre le blanchiment d'argent et les infractions connexes en coopération avec les organismes chargés de l'application des lois et les autorités locales et fédérales. Les tribunaux de l'émirat ont prononcé diverses peines dans des affaires qui auront un effet dissuasif sur les crimes liés au blanchiment d'argent. Les condamnations comprenaient des peines d'emprisonnement allant de neuf mois à huit ans, des confiscations d'une valeur totale de 306 000 d'AED et des amendes s'élevant à plus de 15 millions d'AED.

Dans le premier cas, le tribunal pénal a condamné un accusé à trois ans d'emprisonnement pour l'accusation qui lui avait été portée ainsi qu'à une amende de 14,76 millions d'AED. Selon l'avocat général principal - chef du parquet des fonds publics, le conseiller Ismaïl Ali Madani, l'accusé a commis le crime de blanchiment d'argent pour un montant de 14,76 millions d'AED en transférant, en utilisant et en dissimulant la vérité du produit, l'emplacement de son origine comme ainsi que la manière de sa disposition. Le montant a été obtenu en s'appropriant des fonds publics liés au produit d'un grand nombre de cartes de remplacement endommagées qui ont été détournées de la succursale d'une entreprise spécialisée dans les communications où le défendeur travaillait comme cadre commercial.

Dans une autre affaire, le tribunal pénal a condamné quatre accusés à des peines d'emprisonnement allant de trois mois à trois ans, à l'expulsion du pays et au paiement d'un montant équivalent à 210 000 d'AED. Un cinquième prévenu, une personne morale, a été condamné à une amende de 300 000 d'AED. Le conseiller Ismaïl Madani a déclaré que les accusés avaient détourné un montant de 2,5 millions d'AED appartenant à une femme étrangère.

Dans une autre affaire qui reflète les efforts incessants du ministère public pour lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, le tribunal correctionnel de Doubaï a condamné un accusé par contumace et trois autres accusés en personne à six mois d'emprisonnement pour fraude, un an d'emprisonnement pour blanchiment d'argent, confiscation de tous les fonds détenus par les trois accusés équivalant à un montant total de 96 000 d'AED, et leur expulsion du pays. Trois autres prévenus ont été acquittés.

Le conseiller Ismaïl Madani a déclaré que les efforts concertés des autorités ont facilité la collecte rapide de preuves, ce qui a permis aux responsables de prendre les mesures nécessaires pour assurer l'achèvement rapide et précis des enquêtes ainsi que l'imposition de sanctions dissuasives par le tribunal. Cette coopération reflète la haute priorité accordée à la lutte contre le blanchiment d'argent, qui est incriminé par la loi fédérale n 20 de 2018 sur la lutte contre le blanchiment d'argent et la lutte contre le financement du terrorisme et le financement des organisations illégales, ainsi que d'autres infractions connexes dans ce domaine.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

https://wam.ae/en/details/1395303010880

WAM/French