dimanche 22 mai 2022 - 5:27:40 M

Le gouvernement des EAU lance la plateforme "Big Data pour le développement durable"

  • حكومة الإمارات تطلق منصة الأمم المتحدة للبيانات الضخمة الخاصة بأهداف التنمية المستدامة
  • حكومة الإمارات تطلق منصة الأمم المتحدة للبيانات الضخمة الخاصة بأهداف التنمية المستدامة

DOUBAÏ, 25 janvier, 2022 (WAM) – Le gouvernement des Emirats arabes unis a lancé la plateforme des Nations Unies (ONU), "Big Data pour le développement durable", dans le cadre d'une initiative visant à répondre aux besoins de la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA).

Les Emirats arabes unis sont l'un des quatre pays sélectionnés comme siège régional de la plateforme.

L'annonce a été faite lors du forum " Mobiliser le big data et la science des données pour les objectifs de développement durable ", qui a débuté aujourd'hui à l'Expo 2020 de Doubaï, en coopération avec les Nations unies, et a vu la participation de ministres émiratis, de responsables gouvernementaux et internationaux et d'un large éventail d'experts et de spécialistes de la science des données et du développement durable.

La ministre d'Etat à la coopération internationale et présidente du Comité national pour les objectifs de développement durable, Rim bent Ibrahim Al Hachémy, a déclaré que la décision de l'ONU de faire des Emirats arabes unis le siège de la plateforme dans la région MENA souligne sa stature et renforcera sa position en tant que pôle mondial de la technologie et du big data.

Elle souligne également la volonté des dirigeants des EAU d'atteindre les objectifs de développement durable (ODD) en employant les technologies du big data et de l'intelligence artificielle (IA), a-t-elle ajouté.

La ministre d'Etat chargée des affaires de la jeunesse, Chamma bent Suhail Al Mazrouei, a déclaré que les EAU ont soutenu l'intérêt croissant des jeunes pour le big data, les technologies du futur et la durabilité, ajoutant que les initiatives du gouvernement ont encouragé la participation des jeunes au Hackathon de la jeunesse des Nations unies.

Elle a également affirmé l'engagement des EAU à autonomiser les jeunes et à affiner leurs compétences et leurs capacités dans les technologies du big data et de l'IA, notant que le pays a placé la jeunesse au premier plan de sa stratégie de développement.

La ministre d'Etat chargée des technologies avancées et présidente de l'Agence spatiale des Emirats arabes unis, Sarah bent Youssef Al Amiri, a déclaré que les Emirats arabes unis avaient entamé leur voyage vers les cinquante prochaines années, guidés par les directives de leurs dirigeants visant à adopter des plans proactifs, soutenant leurs priorités en matière de sciences et de technologies avancées.

Les ODD comprennent le soutien à une fabrication complète et durable et la promotion de l'innovation, a-t-elle noté, ajoutant que le ministère de l'industrie et des technologies avancées a adopté une stratégie visant à motiver l'innovation et à adopter des solutions technologiques industrielles avancées.

Le ministre d'Etat chargé de l'intelligence artificielle, de l'économie numérique et des applications de télétravail, Omar ben Sultan Al Olama, a déclaré que les données sont la véritable richesse du gouvernement du futur et le principal outil pour développer les services gouvernementaux de la prochaine génération.

Les EAU coopèrent avec plusieurs pays et organisations internationales pour aligner les efforts de protection des données, en rédigeant des lois et en établissant des partenariats pour assurer l'alignement des lois émises par les pays qui produisent des technologies numériques et des plateformes de médias sociaux, a-t-il ajouté.

Les EAU cherchent à établir un environnement propice à la promotion des talents dans le domaine des données avancées pour atteindre les ODD, en se concentrant sur l'amélioration de l'efficacité de l'IA et de l'utilisation du big data dans les secteurs vitaux.

Le Secrétaire général adjoint aux affaires économiques et sociales de l'ONU, Liu Zhenmin, a félicité le gouvernement des EAU pour le lancement réussi du centre régional de la plateforme, notant qu'il pourrait contribuer à renforcer les capacités des autorités statistiques de la région MENA dans l'utilisation du big data, accélérant ainsi la réalisation des ODD.

La directrice par intérim du Centre fédéral pour la compétitivité et les statistiques, Hanan Mansour, a déclaré que les experts du centre ont collaboré avec une équipe des Nations unies pour créer l'infrastructure idéale pour la plateforme, qui peut répondre aux besoins de la région MENA.

Le centre gère 578 indices statistiques nationaux et est connecté à plus de 40 autorités pour assurer la sécurité des données, a-t-elle ajouté, précisant que le centre est capable de traiter plus de 100 millions d'unités de données brutes par an.

Traduit par : Gihane Fawzi.

https://wam.ae/en/details/1395303014875

WAM/French