dimanche 22 mai 2022 - 5:26:59 M

Hamdane ben Mohamed inaugure le 7e Forum international de gestion de projets de Doubaï

  • حمدان بن محمد يفتتح الدورة السابعة لمنتدى دبي العالمي لإدارة المشاريع
  • حمدان بن محمد يفتتح الدورة السابعة لمنتدى دبي العالمي لإدارة المشاريع
  • حمدان بن محمد يفتتح الدورة السابعة لمنتدى دبي العالمي لإدارة المشاريع
  • حمدان بن محمد يفتتح الدورة السابعة لمنتدى دبي العالمي لإدارة المشاريع
  • حمدان بن محمد يفتتح الدورة السابعة لمنتدى دبي العالمي لإدارة المشاريع
  • حمدان بن محمد يفتتح الدورة السابعة لمنتدى دبي العالمي لإدارة المشاريع

DOUBAI, 26 janvier 2022 (WAM) - Le Prince héritier de Doubaï et Président du Conseil exécutif de Doubaï, SA Cheikh Hamdane ben Mohamed ben Rached Al Maktoum, a inauguré aujourd'hui le 7e Forum international de gestion de projets de Doubaï (DIPMF).

L'événement, qui réunit plus de 1 500 participants internationaux, est organisé par l'Autorité des routes et des transports de Doubaï (RTA) en collaboration avec l'Institut de Gestion de Projet (PMI), l'Autorité de l'Electricité et de l'Eau de Doubaï (DEWA) et DP World.

À son arrivée au Centre des expositions de Doubaï à l'Expo 2020 Doubaï, Son Altesse a été reçu par le directeur général, président du conseil d'administration de l'Autorité des routes et des transports, Mattar Mohamed Al Tayer.

La séance d'inauguration du Forum a réuni une foule de dignitaires et de hauts fonctionnaires de ministères et d'entités privées ainsi que les meilleurs experts internationaux et spécialistes de la gestion de projets.

Au cours de la séance d'inauguration, Son Altesse a regardé un film sur le Forum, qui a présenté la trajectoire de croissance de Doubaï et comment il est devenu un centre financier et commercial mondial de premier plan. Le film a également présenté le développement du Forum au fil des ans.

Lors de son discours d'inauguration, l'entrepreneure en technologie et ancienne conseillère de l'ancien président américain George Bush, Dr. Pippa Malmgren, a salué le développement observé aux EAU au cours des 50 dernières années. "Des choses très extraordinaires se produisent dans le monde aujourd'hui. Ce qui semble impossible est possible aux Émirats arabes unis", a-t-elle déclaré.

Dr. Malmgren a abordé le concept des villes du futur, qui transforment le fonctionnement de l'économie mondiale. "L'avenir arrive plus vite que jamais auparavant à un degré tel que nous avons tous l'impression de ne pas pouvoir suivre ce qui se passe dans le monde. Par exemple, Buckminster Fuller, le célèbre architecte et futuriste américain, avait raison à propos de la courbe de doublement des connaissances. En 1900, les connaissances doublaient chaque siècle. En 1945, elles doublaient tous les 25 ans. Dans les années 1980, elles doublaient tous les 12 mois. IBM a confirmé qu'en 2020, elles avaient commencé à doubler toutes les 12 heures. L'évolution rapide des connaissances et l'information a des effets mis en évidence par l'incapacité des humains à s'adapter au changement", a-t-elle déclaré.

"Les gens ne sont pas très bons avec le changement. Ainsi, plutôt que de nous concentrer uniquement sur l'innovation, nous devons également nous concentrer sur l'enseignement et l'adoption. Nous devons créer des économies du savoir où les citoyens deviennent eux-mêmes des experts en technologie. Les connaissances et les informations doublent à ce rythme, vous ne pouvez tout simplement plus lire assez vite, vous ne pouvez pas traiter le changement. Par conséquent, vous vous tournez vers de nouvelles façons de traiter beaucoup d'informations à la fois. C'est pourquoi nous passons d'une société qui lit des livres et des rapports annuels sur morceaux de papier à celui auquel nous participons à la réalité via la VR et la RA et le soi-disant Metaverse. Par exemple, le suivi de nouveaux projets et infrastructures à distance via Metaverse permet à l'ingénieur de visiter virtuellement le projet. Grâce à la VR, n'importe qui pourra voir un bâtiment ou une centrale électrique ou un réseau électrique qui n'existe pas encore mais qui est en projet", a-t-elle précisé.

Dr. Malmgren a également passé en revue la révolution anticipée de la finance qui est sur le point de transformer profondément la façon dont les grandes infrastructures et les projets publics sont financés. "La numérisation de l'argent lui-même est en cours. Ce n'est pas seulement que nous assistons à l'introduction à la fois de l'argent numérique souverain et de la crypto privée. C'est aussi que les mécanismes sur lesquels nous comptons pour financer des projets et des idées changent. Dans un monde de blockchain et la monnaie numérique, les actifs seront fractionnés et symbolisés.

"Dans ce nouveau monde numérique, les pays ne contrôlent plus automatiquement l'environnement réglementaire. Toute nation qui s'avance dans cet espace numérique et fournit un cadre clair attirera des talents et des capitaux. On ne sait pas encore qui sera le régulateur numérique de ce nouveau monde. Ce qui est clair, c'est que ce ne sera pas un monde où la géographie, la taille ou la vieille garde définiront automatiquement de nouvelles réalités. La course est lancée pour voir qui aura la vision et l'imagination nécessaires pour s'approprier ce puissant rôle de réglementation dont tout le monde numérique a besoin. Vous, ici aux EAU, êtes particulièrement qualifiés pour vous engager dans ce processus imaginatif", a-t-elle conclu.

Au cours de l'événement, SA Cheikh Hamdane ben Mohamed, accompagné de SA Mattar Mohamed Al Tayer, a honoré les co-organisateurs du Forum, à savoir l'Institut de Gestion de Projet (PMI), l'Autorité de l'Electricité et de l'Eau de Doubaï (DEWA) et DP World.

Son Altesse a également honoré le groupe ENOC, le sponsor stratégique du Forum, ainsi que Qatar Insurance Company, Al Nabooda, RTC, Parsons, Al-Futtaim Auto and Machinery Company, United Motors and Heavy Equipment Company, Planisware et SineTechnic en plus de la conférencière principale du Forum, Dr. Pippa Malmgren.

Au cours d'une visite de la salle des événements, Cheikh Hamdane a visité le pavillon de l'artiste émirati Abdullah Lotfi du peuple de la détermination (souffrant d'un handicap), où il a vu ses œuvres d'art de griffonnage. Les œuvres de l'artiste comprennent un dessin qui combine plusieurs monuments de Doubaï avec une illustration de SA Cheikh Hamdane ben Mohamed.

Dans le cadre de la tournée, Son Altesse a également fait un arrêt sur une grande peinture murale qui montre le parcours du Forum au cours de ses six dernières éditions. Les faits et les chiffres sur la peinture murale montrent que l'événement a duré 26 jours et a réuni 11 000 personnes de 45 pays. Depuis 2014, l'événement a attiré 370 intervenants qui ont prononcé 30 discours liminaires. Le Forum a également accueilli 26 sessions de discussion, 126 sessions parallèles, 10 ateliers, 33 formations spécialisées et 12 sessions fermées. Les chiffres montrent que le Forum a effectué 17 visites techniques et 16 études de cas.

La fresque affiche également des images de 24 projets emblématiques à Doubaï mis en œuvre dans quatre domaines, notamment le transport, le tourisme et le marketing, l'immobilier et le divertissement.

Commentant l'événement, Mattar Mohamed Al Tayer, a déclaré que le 7e Forum international de gestion de projet de Doubaï explore le leadership futur, la gestion de l'économie numérique durable, l'intelligence artificielle, la pensée conceptuelle, la gestion de projet agile, les tendances futures de la gestion de projet et la gestion de la valeur et des avantages.

"L'événement aborde également la transformation flexible, la gestion numérique, la technologie blockchain dans la gestion de projet, la durabilité des projets de mobilité, la gestion de projet hybride, en plus de la gestion des risques et des crises, la cybersécurité et le big data", a-t-il ajouté.

"La gestion de projet est un outil efficace pour gérer et rationaliser les opérations dans les entités publiques et privées. Les progrès technologiques rapides ont changé les principes de la gestion de projet, des affaires et de l'économie. Le Forum démontre comment des pratiques intelligentes, durables et innovantes peuvent être appliquées dans le projet gestion pour optimiser les résultats obtenus. Au fil des ans, le Forum a consolidé sa position en tant que plate-forme mondiale pour présenter les meilleures pratiques et des solutions innovantes en gestion de projet. L'événement se caractérise par la présence de co-organisateurs et de conférenciers mondiaux dotés d'immenses connaissances et d'une vaste expérience en gestion de projet", a déclaré Al Tayer.

Le 7e Forum international de gestion de projet de Doubaï comprend 6 masterclasses et 30 sessions dont 4 discours liminaires, 4 sessions parallèles, 3 séminaires et un panel de discussion. Plus de 40 conférenciers discuteront d'un large éventail de sujets tels que la gestion de projet dans l'économie basée sur la connaissance, la gestion des avantages du projet, la science des données dans la gestion de projet, l'intelligence artificielle, le futur bureau de gestion de projet et le changement dynamique centré sur l'homme.

Le Forum présente un panel d'éminents conférenciers locaux et internationaux qui représentent plusieurs secteurs économiques et commerciaux. Parmi les orateurs figurent le ministre de l'Énergie et des Infrastructures, Suhail ben Mohamed Al Mazrouei ; la ministre de la Culture et de la Jeunesse, Noura bent Mohamed Al Kaabi ; le ministre d'État chargé de l'intelligence artificielle et de l'économie numérique, Omar ben Sultane Al Olama ; et la ministre d'État aux technologies avancées et présidente de l'Agence spatiale des Émirats arabes unis, Sarah Al Amiri.

Parmi les autres conférenciers de premier plan figurent le président de l'Autorité saoudienne des données et de l'IA (SDAIA), Abdullah Al-Ghamdi ; l'entrepreneure en technologie et ancienne conseillère de l'ancien président américain George Bush, Dr. Pippa Malmgren ; le directeur de la clientèle de PMI, Joseph Cahill ; le directeur général, président du conseil d'administration de l'Autorité des routes et des transports, Mattar Mohamed Al Tayer ; le directeur général et PDG de l'Autorité de l'Electricité et de l'Eau de Doubaï, Saïd Mohamed Al Tayer ; le président-directeur général de DP World, Sultane Ahmed ben Sulayem ; ainsi que d'autres conférenciers représentant des entreprises locales et mondiales.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

https://wam.ae/en/details/1395303015173

WAM/French