Les EAU et l'Ukraine annoncent leur intention de négocier un accord de partenariat économique global

DUBAI, 5 décembre 2022 (WAM) – Le ministre d'État chargé du commerce extérieur, Dr. Thani bin Ahmed Al Zeyoudi et la première vice-première ministre d'Ukraine, ministre de l'économie d'Ukraine, Yulia Svyrydenko, ont signé aujourd'hui une déclaration commune annonçant leur intention d'entamer des négociations en vue d'un accord de partenariat économique global (CEPA).

 

Cette signature affirme l'engagement des deux pays à renforcer les liens économiques bilatéraux et à s'appuyer sur les forts flux de commerce et d'investissement entre les EAU et l'Ukraine.

 

En 2021, le commerce non pétrolier entre les EAU et l'Ukraine a atteint 904,4 millions de dollars américains, soit une augmentation de 28,4% par rapport à la même période en 2020 et de 12,2% par rapport à 2019. Les investissements des EAU en Ukraine ont atteint près de 243,3 millions de dollars américains en 2021, les flux d'investissements ukrainiens dans les EAU s'élevant à 84 millions de dollars américains en 2020.

 

L'annonce des négociations du CEPA fait suite aux promesses de commerce et d'investissement de plus de 3 milliards de dollars US faites lors de la visite du président ukrainien Volodymyr Zelensky aux EAU en février 2021. Elle représente également un autre élément clé des efforts des EAU pour aider à redynamiser l'économie nationale de l'Ukraine, qui est l'une des sources les plus importantes de céréales telles que l'orge et le blé au Moyen-Orient.

Dr. Al Zeyoudi a déclaré que le premier CEPA des EAU avec une nation européenne démontre l'ampleur de son nouveau programme de commerce extérieur et souligne l'importance à long terme de l'Ukraine pour les EAU en tant que partenaire commercial et d'investissement. "Un accord de partenariat économique avec l'Ukraine offre une multitude de nouvelles opportunités à nos exportateurs, investisseurs et fabricants, tout en ouvrant l'accès à de nouveaux marchés en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient pour la production agricole et industrielle de l'Ukraine. Nous sommes déterminés à négocier un accord mutuellement bénéfique qui peut non seulement contribuer à la reprise économique de l'Ukraine, mais aussi favoriser la croissance et les opportunités à long terme", a déclaré M. Al Zeyoudi.

 

Yulia Svyrydenko a ajouté : "La conclusion du CEPA entre l'Ukraine et les EAU libérera tout le potentiel de notre coopération en matière de commerce et d'investissement, aidant nos communautés d'affaires à se développer et à profiter des nouvelles opportunités. Les EAU ont acquis une réputation bien méritée en tant que centre international de commerce et de logistique de premier plan.

 

Dans le même temps, l'Ukraine est connue pour son rôle de garant de la sécurité alimentaire mondiale et de puissance informatique en pleine expansion. Cela rend nos économies complémentaires, et nous sommes impatients de travailler ensemble sur la promotion du commerce, de l'économie numérique, ainsi que sur la facilitation de notre coopération en matière d'investissement."

 

Les négociations de CESP des EAU avec l'Ukraine débuteront dans les prochaines semaines et suivront la conclusion de CESP avec l'Inde, l'Indonésie et Israël. Les négociations CEPA avec la Turquie, la Géorgie et le Cambodge sont en cours. Le programme de CESP des EAU s'inscrit dans le cadre de la stratégie nationale visant à aider le pays à doubler la taille de son économie, qui passera de 1,4 trillion d'AED à 3 trillions d'AED d'ici 2030.

 

Traduit par : Gihane Fawzi.

https://wam.ae/en/details/1395303108722