jeudi 23 mars 2023 - 1:38:40 M

Le Conseil d'affaires de haut niveau EAU-France tient sa première réunion plénière

  • مجلس الأعمال الإماراتي – الفرنسي يعقد اجتماعه الأول في أبوظبي
  • مجلس الأعمال الإماراتي – الفرنسي يعقد اجتماعه الأول في أبوظبي
vidéo photos

ABOU DHABI, 30 janvier 2023 (WAM) - Le ministre de l'Industrie et des Technologies avancées, Dr. Sultan ben Ahmed Al Jaber, et le PDG de TotalEnergies, Patrick Pouyanne, ont présidé aujourd'hui à Abou Dhabi la première réunion plénière du Conseil d'affaires de haut niveau EAU-France.

La réunion, à laquelle a participé le ministre français de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Bruno Le Maire, a souligné le mandat confié au Conseil par les dirigeants des deux pays et a défini le cadre d'une approche globale pour élargir et approfondir considérablement les liens économiques entre les Émirats arabes unis et la France en accélérant des programmes et des initiatives pragmatiques et axés sur les résultats, avec un accent initial sur l'énergie, l'énergie propre et l'action pour le climat, le transport et la logistique, la fabrication, la technologie et les investissements bilatéraux.

Le Conseil représente un changement radical dans l'approche d'identification et de mise en œuvre de programmes et d'investissements stratégiques conjoints et servira d'exutoire tangible pour étendre la coopération économique déjà dynamique qui existe entre les milieux d'affaires des deux pays.

La création du Conseil coïncide avec une année très importante pour les EAU, l'« Année de la durabilité » et l'année où les EAU accueillent la COP28, la conférence sur le climat la plus critique depuis l'Accord de Paris.

Le travail du Conseil mettra en synergie les efforts des deux parties pour réaliser des projets et des initiatives conjoints percutants qui soutiendraient la volonté de réaliser des progrès transformationnels lors de la COP28 sur l'action climatique dans les quatre piliers, mais en mettant l'accent sur l'atténuation, l'adaptation, le financement, les pertes et les dommages.

Le Conseil a souligné l'importance d'impliquer les secteurs privés des deux pays et s'est engagé à s'appuyer sur le modèle de coopération économique existant entre les entreprises françaises et émiraties, comme celui entre Strata et Airbus, et à l'encourager dans tous les domaines. A cet égard, il a été rappelé que les deux pays bénéficient de nombreuses opportunités d'investissement dans des secteurs stratégiques clés dans le cadre de France 2030 et Make it in the Emirates.

Les EAU accueillent déjà le plus grand nombre d'implantations françaises au Moyen-Orient, avec environ 600 filiales employant plus de 30 000 personnes. Réciproquement, les EAU sont le deuxième investisseur du Golfe arabe en France.

Le Conseil d'affaires de haut niveau a mis en place trois groupes de travail dédiés aux énergies et climat (I), au transport et à la logistique (II) et aux investissements (III).

Chaque groupe de travail, réunissant 10 entreprises françaises et émiraties, y compris des PME et des startups, travaillera ensemble pour identifier des projets et initiatives communs concrets d'intérêt mutuel et recommander des feuilles de route de mise en œuvre, avec un accent immédiat sur celles qui concernent la sécurité énergétique, le renforcement des chaînes d'approvisionnement et l'action climatique sur la route de la COP28 aux EAU.

Le groupe de travail dédié aux énergies et au climat a déjà abouti à un premier engagement sur la réduction des émissions de méthane entre TotalEnergies et ADNOC : les deux entreprises s'engagent conjointement à promouvoir des actions ambitieuses sur l'ensemble de la chaîne de valeur, à l'échelle mondiale, pour éliminer les émissions de méthane dans l'industrie pétrolière et gazière et à mobiliser tous les acteurs clés du secteur afin de faire des progrès significatifs avant la COP28.

https://wam.ae/en/details/1395303123563

Mervat Mahmoud/ Anastasiia