Le Conseil de l'IRENA évalue les progrès de la transition énergétique avant la COP28

Le Conseil de l'IRENA évalue les progrès de la transition énergétique avant la COP28

ABOU DHABI, 23 mai 2023 (WAM) - L'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) a réuni aujourd'hui ses membres à Abou Dhabi pour sa vingt-cinquième réunion du Conseil afin de définir des mesures concrètes pour accélérer une transition énergétique juste et inclusive, à six mois de la 28ème Conférence sur le changement climatique (COP28), qui se tient cette année aux Émirats arabes unis.

La réunion semestrielle de deux jours de l'IRENA, avec Antigua-et-Barbuda en tant que président et les États-Unis en tant que vice-président, montre comment chaque membre s'efforce d'augmenter la capacité mondiale d'énergie renouvelable, à la suite des crises énergétiques et géopolitiques en cours.

S'exprimant avant la réunion du conseil, le directeur général de l'IRENA, Francesco La Camera, a déclaré: « La collaboration au sein de la communauté internationale n'a jamais été aussi importante. La vingt-cinquième réunion du Conseil de l'IRENA offre une occasion bienvenue à l'Agence d'évaluer nos progrès et d'identifier les actions nécessaires pour garantir que nous restons agiles et réactifs aux besoins de nos membres ».

« Alors que nous nous réunissons ici aux Émirats arabes unis, hôte de la COP28, cette réunion du Conseil de l'IRENA produira de nouvelles idées sur la manière dont nous pouvons faire de cette année un tournant pour la transition énergétique mondiale », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le représentant permanent adjoint d'Antigua-et-Barbuda auprès des Nations unies et président du Conseil de l'IRENA, Tumasie Blair, a déclaré: « Les événements mondiaux de ces derniers temps ont aggravé les défis auxquels sont confrontés de nombreux pays, y compris les petits États insulaires en développement comme Antigua-et-Barbuda. Alors que nous approchons rapidement de la COP28, les réunions des organes directeurs de l'IRENA comme ce Conseil nous offrent l'occasion d'évaluer et de réaligner notre plan d'action pour nous assurer que nous restons agiles face au défi climatique monumental qui nous attend ».

La réunion du Conseil de cette année se penche sur les questions urgentes en tête de l'agenda du climat et du développement durable, y compris la nécessité d'accroître le déploiement de la capacité d'énergie renouvelable, de mobiliser le financement de la transition énergétique et de renforcer les efforts d'atténuation et d'adaptation.

La vingt-cinquième réunion du Conseil examine également la situation mondiale de l'énergie géothermique, les matériaux critiques et les conclusions préliminaires de l'aperçu de l'IRENA sur les perspectives des transitions énergétiques mondiales 2023. Il montre que l'ampleur et l'étendue du changement réalisé dans tous les secteurs à ce jour tombent bien en deçà de ce qui est nécessaire pour rester sur la trajectoire des 1,5°C.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

https://wam.ae/en/details/1395303161264