Le ministère de l'Économie sensibilise à l'importance de signaler les transactions suspectes dans le secteur de l'or et des pierres précieuses

Le ministère de l'Économie sensibilise à l'importance de signaler les transactions suspectes dans le secteur de l'or et des pierres précieuses

ABOU DHABI, 4 juin 2023 (WAM) - Le ministère de l'Économie, représenté par le Département de la lutte contre le blanchiment d'argent, a organisé deux ateliers, en arabe et en anglais, pour sensibiliser les commerçants et les propriétaires d'entreprises dans l'or et les précieux secteur des pierres sur le signalement des opérations suspectes afin de s'assurer de la qualité de ces produits lorsqu'ils sont présentés à la Cellule de Renseignement Financier (CRF).

Cela contribue à renforcer la compétitivité du secteur aurifère et à poursuivre son développement conformément aux meilleures pratiques internationales.

Les ateliers ont abordé des sujets spécifiques, tels que les types de déclarations de transactions suspectes (STR), les exigences de déclaration et les signes avant-coureurs qui doivent être pris en considération lors de la soumission des déclarations via le système de déclaration de la CRF.

Le sous-secrétaire adjoint pour le secteur de la surveillance et du suivi au ministère de l'Économie, Abdullah Sultan Al Fan Al Shamsi, a déclaré : "Le ministère, en collaboration avec ses partenaires gouvernementaux et du secteur privé, travaille avec diligence et en permanence pour soutenir le développement d'un écosystème intégré de commerce de l'or dans le pays. L'accueil des ateliers de sensibilisation pour les commerçants et les entreprises du secteur de l'or et des pierres précieuses s'inscrit dans le cadre des efforts du ministère pour assurer les plus hauts niveaux de conformité dans ce secteur vital. Cela contribuera à consolider la position des Émirats arabes unis en tant qu'acteur clé des chaînes d'approvisionnement et du commerce mondial de l'or.

L'équipe du ministère a souligné les risques associés au commerce de l'or et les moyens de les éviter, ainsi que l'importance de la pleine conformité des entreprises du secteur aurifère avec la législation nationale de LBC/FT. Il est essentiel pour répondre aux exigences émises par le Groupe d'action financière (GAFI).

Le secteur de l'or, des pierres précieuses et des métaux précieux appartient aux Entreprises et Professions Non Financières Désignées (EPNFD), sous la tutelle du Ministère de l'Economie au niveau national et des zones franches, pour lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Le ministère a élaboré un cadre réglementaire solide et offre un environnement sûr pour que le secteur des EPNFD opère conformément aux meilleures pratiques internationales. Ces efforts ont conduit à la mise en place d'un climat attractif pour les affaires et l'investissement dans divers secteurs, construisant ainsi un futur modèle économique basé sur la flexibilité et la durabilité.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

https://wam.ae/en/details/1395303165050